Retour sur le Fitness Club

Illustration
Rédigé par Jérémy de BENEDICTIS
le 7 août 2013 à 18:03
Tags : Maroc Marketing ancien MCSC MIS carrière

Alice BILLY, ancienne étudiante du Master Marketing, Communication et Stratégies Commerciales spécialisation Management à l'International des Secteurs, et diplômée en mars 2012, nous offre un témoignage de son aventure post-INSEEC en tant que Directrice des Ventes du Fitness Club de Marrakech.

A la suite de sa reprise le 15 septembre 2012 dernier, le Fitness Club de Marrakech a réouvert ses portes en tirant son offre vers le haut de gamme, occupant un hectare de détente et de relaxation se divisant en 4 univers : le sport (femmes et mixtes), le bien-être (spa, hammam, sauna), l'aquatique (piscine, jacuzzi, transats, snack) et l'hébergement (suites de luxe et chambres). Notre ancienne étudiante, à la suite de ses études au sein des MSc & MBA INSEEC Paris, s'est retrouvée propulsée à la Direction des Ventes et du Marketing de l'établissement. Lui occasionnant de nombreuses missions et responsabilités au sein d'un univers qui lui convient.

"Au Maroc il faut être polyvalent et savoir s'adapter. Si on réussit au Maroc, on s'assure une réussite dans l'Afrique blanche. Et mes missions s'avèrent à la hauteur de cette polyvalence recommandée : Je dirige l'équipe des ventes et du marketing, mais je suis aussi community manager, responsable des partenariats, rédactrice et chef de projet (site web, brochure, flyers...), agent commerciale...
Je ne pourrais faire une liste tant mes missions sont variées et nombreuses !
"

Quand on lui demande ce qui lui a donné envie de quitter la France et de partir à l'aventure au Maroc, Alice nous répond que "le Maroc présente des opportunités pour les jeunes diplômés et les européens. Leur marché est en expansion, il y a des opportunités malgré la crise. 
Il ne faut pas se leurrer c'est dur ici aussi mais la création d'entreprise est plus simple. Le pays cherche à se développer : projets immobiliers, centres commerciaux, entretien des espaces publics... Il est vrai cela dit, qu'en tant que française, il faut se donner et travailler d'arrache-pieds pour réussir car nous n'avons pas forcément bonne réputation professionnellement parlant (il y a eu des cas d'arnaques: un français monte une affaire et disparaît !). 

En tant que femme: Marrakech est la ville de tous les contrastes où modernité flirte avec traditionalisme. Le melting pot ambiant permet de bien vivre l'intégration même si on est une femme !"

On lui souhaite donc tout le courage dans sa mission.

Retrouvez la vidéo de présentation du Fitness Club
Découvrez le profil LinkedIn d'Alice BILLY

NEWS PRECEDENTE
NEWS SUIVANTE
partenaire